votre pub ici

CNSS: Alpha Condé inaugure le centre de cathétérisme cardiaque

0
Le centre de cathétérisme cardiaque de la Caisse Nationale de Sécurité Sociale (CNSS) a été inauguré ce vendredi, 09 juillet 2021 par le  chef de l’État, Professeur Alpha Condé. Ce centre doté d’équipements modernes permet de sauver des vies humaines et à réduire le taux d’évacuation.

Sa construction s’inscrit en droite ligne de la politique de protection sociale prônée par le chef de l’État, Professeur Alpha Condé.

Le centre de cathétérisme cardiaque réalisé au sein du centre de diagnostic de la CNSS vient répondre à un véritable besoin pour lequel beaucoup de personnes étaient contraintes d’aller à l’étranger.
Dans son discours de circonstance, Malick Sankhon directeur général de la Caisse Nationale de Sécurité Sociale (CNSS) a tout d’abord précisé que l’infrastructure réalisée a été financée sur fonds propres.
Ensuite, il a expliqué la composition du  centre de cathétérisme cardiaque.
« Il comprend une salle d’intervention, une salle de contrôle, une salle d’unité de soin intensif cardiaque avec des équipements de dernière génération permettant de réaliser entre autres : la coronarographie, l’angioplastie coronaire, l’angioplastie périphérique, le pacemaker, la sonde de stimulation, la valvuloplastie mitrale au ballon et la valvuloplastie aortique au ballon», a cité Malick Sankhon directeur général de la CNSS.
Procédant à l’inauguration de cet édifice, le chef de l’État Professeur Alpha Condé a soutenu devant l’assistance que la construction du centre de cathétérisme cardiaque vient mettre fin à une injustice.
« Quels sont les gens qui sont évacués ? Très souvent ce sont les gens qui ont l’argent ou qui ont des relations au sein du gouvernement ou avec les hauts cadres. Parfois même quand ils ont mal à la tête, ils demandent d’être évacués. Pendant ce temps, le pauvre Guinéen qui est très malade est contraint de mourir parce qu’il n’a pas les moyens ou les relations pour se faire évacuer. Donc il s’agit de mettre fin à cette autre forme d’injustice », a déclaré le président de la République.
Siba Engagé
Laisser un commentaire

Votre adresse email ne sera pas publiée.

Ce site Web utilise des cookies pour améliorer votre expérience. Nous supposerons que cela vous convient, mais vous pouvez vous désinscrire si vous le souhaitez. J'accepte Lire la suite