votre pub ici

Conakry : Le COJELP décidé à freiner la spirale de violences en Guinée

0
Le Collectif des Jeunes Leaders pour la Paix ( COJELP) a animé ce samedi, 24 juillet 2021 une conférence de presse à Conakry.  
La démarche visait à rappeler le contexte de la création de cette structure apolitique mais aussi  décliner les objectifs et les actions à mener sur  le terrain dans le cadre de la préservation de la paix dans notre pays.
De l’indépendance à nos jours, la Guinée a connu des événements malheureux qui ont endeuillé de nombreuses familles. Pour inverser la donne voire mettre fin à cette spirale de violences qui s’est ancrée, des jeunes se sont réunis au sein du Collectif des Jeunes Leaders pour La Paix (COJELP).
« Les derniers événements, c’est au sortir des élections législatives et celle du référendum du 22 mars 2020, la présidentielle du 18 octobre 2020. Nous avons vu ce qui s’est passé. Il y a eu plusieurs jeunes citoyens tués et violentés. Plusieurs agents des forces de défense et de sécurité ont aussi subi ce lourd fardeau et jusqu’à présent, la justice n’a pas été rendue. Les jeunes leaders que vous voyez devant vous se sont réunis pour dire, il faut qu’on prenne notre destin en main. Il faudrait qu’on se lève, qu’on fournisse nos efforts pour donner le ton. C’est pourquoi dés lors, nous avions envisagé et effectué même des visites de terrain pour sensibiliser les jeunes de l’Axe, de Kabgélèn jusqu’à Hamdalaye», a indiqué Oumar Thiam vice-président du COJELP.
Dans son speech, le conférencier est revenu sur les actions qui seront menées par le collectif dont il dirige afin de se démarquer des autres ONG qui existent déjà sur le terrain.
« Nous avons des activités à court et à long terme. Pour mieux nous faire entendre par le citoyen guinéen et par l’opinion nationale et internationale, nous avons envisagé exécuter les activités qui suivent : venir en aide aux familles des personnes qui ont été victimes lors des différentes manifestations. Nous allons acheter du riz, l’huile et d’autres denrées pour les distribuer au près de ces différentes familles, les soutenir et leur prouver que nous sommes avec eux. Après cette activité, nous savons qu’il y a des prisonniers qu’ils soient politiques ou autres, qui vivent dans des conditions difficiles en prison. Nous allons acheter des matelas, des draps de lit, des moustiquaires, leur donner pour créer plus de conditions favorables leur permettant de vivre », annonce Oumar Thiam.
Par la même occasion, les membres du COJELP entendent rencontrer les leaders politiques pour parler ensemble, des conditions qu’il faut pour l’instauration véritable paix durable en Guinée.
Une audience a même été sollicitée au près du chef de l’État, Professeur Alpha Condé qui est le premier garant de la paix et de la quiétude sociale.
Il faut rappeler que le Collectif des Jeunes Leaders pour la Paix ( COJELP) compte plus de 2000 ( deux milles) membres à travers tout le pays où se trouvent déjà les antennes préfectorales et sous-préfectorales.
Siba Engagé
623 06 56 23 
Laisser un commentaire

Votre adresse email ne sera pas publiée.

Ce site Web utilise des cookies pour améliorer votre expérience. Nous supposerons que cela vous convient, mais vous pouvez vous désinscrire si vous le souhaitez. J'accepte Lire la suite