votre pub ici

Conakry : Le parti UDCG dénonce l’instrumentalisation de la jeunesse par des politiques

0
A l’occasion de la célébration de l’an un du parti Union des Démocrates et Citoyens de Guinée ( UDCG) ce lundi,12 juillet 2021, le président Mamadou Lamine Diallo s’est exprimé sur  l’actualité sociopolitique du pays, le dialogue en vue et alternative jeune pour sauver la paix.
De par le passé, plusieurs jeunes ont perdu la vie lors des manifestations politiques et sociales. Désormais, Mamadou Lamine Diallo, président du parti UDCG invite la jeunesse à une prise de conscience pour rompre avec les vieilles pratiques politiques.
 «Il faudrait que notre jeunesse guinéenne accepte de ne pas croire, pas à la politique, mais aux mensonges politiques qu’on nous fait croire. Mais de tous les bords, la jeunesse guinéenne est justement instrumentalisée. Elle est victime d’une situation dont elle n’est pas responsable», regrette Mamadou Lamine Diallo.
Poursuivant, le président du parti Union des Démocrates et Citoyens de Guinée (UDCG) admet que le climat politique est délétère entre le pouvoir et une partie de l’opposition.
«Nous sommes aujourd’hui face à une crise qui paraît difficile à gérer. Le problème est qu’il y’a un manque de volonté chez le président Alpha Condé pour qu’il ait un climat de paix dans le pays. Cellou Dalein ou l’autre opposition n’est pas prêt pour le dialogue. Nous invitons les deux parties à s’attendre sur une question de paix», lance-t-il.
Présent aux côtés de ce jeune politique, Dr Faya Millimono président du Bloc Libéral (BL) a indiqué que son combat politique n’est orienté contre personne.
Son engagement politique vise à lutter contre le système qui a montré ses limites.
«Au Bloc Libéral (BL), nous ne nous opposons pas à des individus mais à un système qui a fait défaut, qui a montré ses faiblesses.  Nous n’avons pas besoin de ça dans un gouvernement. Pour notre développement, nous avons besoin d’oublier tous ces maux. C’est pourquoi nous devons tourner la page de façon responsable en assurant notre histoire et en envisageant le futur de ce pays avec le courage et détermination», a fait savoir Dr Faya  Millimono qui s’est désolidarisé de l’UFDG qui entend reprendre les manifestations de rues après les examens nationaux.
Diallo Telly
Laisser un commentaire

Votre adresse email ne sera pas publiée.

Ce site Web utilise des cookies pour améliorer votre expérience. Nous supposerons que cela vous convient, mais vous pouvez vous désinscrire si vous le souhaitez. J'accepte Lire la suite