votre pub ici

Fria : Malick Sankhon organise une grande cérémonie de lecture du Saint Coran

0
Cérémonie de lecture du Saint Coran à Fria en la mémoire des proches disparus d’Elhadj Malick Sankhon, ce mercredi 21 juillet 2021. Cette initiative du Directeur Général de la Caisse Nationale de Sécurité Sociale (CNSS) vise à implorer le pardon et la pitié d’Allah, pour le rachat de l’âme de ses devanciers. Autorités locales, sages, proches et amis de l’homme fort du président de la République, y étaient présents. 
Malick Sankhon, l’homme vient de rendre encore hommage à ses devanciers. Après s’être incliné le jour de la Tabaski sur les tombes de sa défunte épouse et autres proches disparus au cimetière de Cameroun ( commune de Dixinn), le DG de la CNSS a organisé le lendemain de la fête, une grande prière en la mémoire des personnes rappelées à Dieu mais qui lui restent encore très chères. C’est le cas de sa défunte mère, enterrée à Fria. C’est d’ailleurs dans cette ville qu’a eu lieu cette grande mobilisation qui a rassemblé d’importantes personnalités autour de ce cadre dont l’humanisme fait l’unanimité.
Pour le khalife de Fria envahi par  un sentiment de joie face à cette action qui d’ailleurs, n’est pas une première, a remercié le Directeur Général de la CNSS.
 « Il faut remercier Elhadj Malick Sankhon puisqu’à travers lui, les fils de la localité profitent pour se rassembler et prier non seulement pour leurs familles mais aussi pour tous les Guinéens ».
Elhadj Mouctar Lamine Doumbouya a aussi rappelé que lors des diverses cérémonies de lecture du Saint Coran organisées chaque trois ou quatre mois par son frère et ami Malick Sankhon, les prières sont aussi dites pour le Chef de l’État Alpha Condé.
Pourquoi ces séries de prières organisées plusieurs fois dans l’année par le Directeur de la CNSS ?
« Quand vous ne vous souvenez pas de ceux qui étaient là hier,  demain, on ne  se  souviendra pas  de  vous  non plus. À mon âge maintenant, ce qui m’intéresse, c’est la vie éternelle », a expliqué Malick Sankhon.
Hormis le bon cadre qu’il est, force est de reconnaître que le DG de la CNSS est un modèle de vie. C’est du moins l’avis de tous ceux qui le connaissent.
Maria Thérèsa Ségbaya
Laisser un commentaire

Votre adresse email ne sera pas publiée.

Ce site Web utilise des cookies pour améliorer votre expérience. Nous supposerons que cela vous convient, mais vous pouvez vous désinscrire si vous le souhaitez. J'accepte Lire la suite