votre pub ici

Grâce accordée à des détenus politiques: Dr Faya Millimono félicite Alpha Condé

0
Contrairement à certains observateurs qui pensent que les détenus politiques ne doivent pas demander la grâce présidentielle, Dr Faya Millimono président du Bloc Libéral (BL), soutient que la grâce présidentielle se demande dans chaque pays du monde. Selon lui, le fait pour un détenu de présenter ses excuses  au Chef de l’État pour bénéficier de la grâce présidentielle afin de  recouvrer sa liberté est une  démarche normale. 
«La grâce, dans les pays du monde, c’est pas seulement en Guinée, elle se demande. J’ai entendu les gens critiquer le fait que les prisonniers aient demandé pardon. On est en train d’instrumentaliser la Justice. L’instrumentalisation de la Justice, ça c’est un fait mais la réalité de la grâce est que dans tous les pays du monde, une grâce présidentielle, elle se demande. Les termes qu’on choisisse pour demander la grâce pour nous c’est un détail. À chaque fois qu’un Guinéen a recouvert sa liberté qui lui a été privé, moi je me félicite. Moi, j’ai fait une semaine à la maison centrale de Conakry, la maison Commune de tous les politiques. Alpha y est passé. Chaque fois qu’on a été privé de notre liberté, ce n’est pas normal. On a aujourd’hui des collègues qui sont en prison et nous nous sommes en train de nous battre pour qu’ils soient libres. Même si pour certains, la procédure a été étudiée par les juges d’instruction, terminée et  envoyée devant les tribunaux pour jugement, on peut leur accorder une liberté provisoire en attendant que la procédure ne soit clôturée. Et je félicite le président d’avoir accordé sa grâce à certains qui étaient déjà condamnés», s’est félicité le président du Bloc Liberal (BL).
Laisser un commentaire

Votre adresse email ne sera pas publiée.

Ce site Web utilise des cookies pour améliorer votre expérience. Nous supposerons que cela vous convient, mais vous pouvez vous désinscrire si vous le souhaitez. J'accepte Lire la suite