votre pub ici

Guinée : Bah Oury salue la liberté conditionelle accordée à Chérif Bah et Cie

0
Le leader de l’Union Démocratique pour la Renaissance de la Guinée (UDRG) était l’invité de l’émission Mirador de la Radio FIM FM ce mardi, 27 juillet 2021. L’opposant Bah Oury s’est prononcé sur la liberté conditionnelle accordée aux cadres de l’Union des Forces Démocratiques de Guinée (UFDG), parti au sein duquel il était vice-président avant son exclusion.
 Pas surpris de cette faveur accordée à ses anciens collaborateurs, le président de l’UDRG a salué ce geste du chef de l’Etat.
«Nous avons salué cette liberté conditionnelle accordée aux dirigeants de l’UFDG, Ousmane Gaoul, Chérif Bah, Abdoulaye Bah et monsieur Cellou Baldé. Donc c’est une bonne chose. Je dois dire que cela ne nous surprend guère parce que dès le début avec le chef de file de l’opposition (Mamadou Sylla ndlr), nous avons tracé notre orientation, notre action en ce qui concerne  les detenus politiques. Nous les avons rendu visite à la maison centrale, à la suite de cela nous avons redigé un mémo au président de la République pour indiquer que la gestion de ces  cas doit avoir la dimension humaine dont les libertés provisoires, les libertés conditionnelles en attendant que la justice fasse office et par la suite utiliser les moyens politiques pour permettre la libération de l’ensemble des personnes en détention. Je pense que, en ce qui nous concerne, sous notre regard, ça fait partie des éléments qui vont conforter une reprise de confiance entre les différents acteurs. Aujourd’hui lorsque j’entends certains commentaires, vous culpabilisez ceux qui viennent d’obtenir leur libération conditionnelle comme si c’est un peu, ils devraient rester là-bas. Rendez à César ce qui appartient à César. Je salue la libération de ces personnes  et nous continuerons de nous battre pour tous ceux qui restent en détention. Aussi bien pour ceux qui sont à la maison centrale de Conakry que pour ceux qui sont dans les autres prisons du pays», a fait savoir Bah Oury.
Laye
A lire aussi   Hausse du prix de carburant, Saikou Yaya Barry cogne le pouvoir : « L'argent a été dilapidé pour permettre à Alpha Condé de rester au pouvoir »
Abonnez-vous à notre newsletter
Abonnez-vous à notre newsletter
Inscrivez-vous ici pour recevoir les dernières nouvelles, mises à jour et offres spéciales directement dans votre boîte de réception.
Vous pouvez vous désabonner à tout moment
commentaires
Loading...

Ce site Web utilise des cookies pour améliorer votre expérience. Nous supposerons que cela vous convient, mais vous pouvez vous désinscrire si vous le souhaitez. J'accepte Lire la suite