votre pub ici

Hadya Prési à la barre : « Il voulait coucher avec moi en échange de 3 milles Euros mais j’ai refusé…. »

0

Écrouée à la maison centrale le 21 janvier 2022 pour chantage et tentative d’extorsion suite à la plainte formulée par l’opérateur économique Thierno Mamadou Dansoko, la bloggueuse Hadiatou Bah dit « Hadya prési » a comparu à la barre du TPI de Dixinn ce jeudi, 10 février 2022.

Devant le juge en charge du dossier, la prévenue a nié les faits mis à sa charge tout en soutenant que c’est l’opérateur économique qui voulait coucher avec elle pour la somme de 3 milles Euros.
Selon Hadiatou Bah, sa connaissance avec l’opérateur économique Dansoko fait suite à la publication des vidéos sur Facebook, dans lesquelles elle faisait la promotion des produits Armanti.
« Dansoko était fan de ce que je faisais. J’ai acheté les produits Armanti et je faisais la promo de ses produits dans mes directs sur Facebook…», a-t-elle dit en présence de son avocat maître Salifou Béavogui.
Et de poursuivre, « C’est monsieur Dansoko qui est venu vers moi. C’est à travers les réseaux sociaux qu’il a su que je suis là en Guinée. Il voulait coucher avec moi pour 3 milles Euros….Il m’a envoyé des messages d’amour, des vocaux. Mais je n’ai pas accepté », s’est défendue la prévenue.
En réponse aux questions des avocats des deux parties, Hadiatou Bah a révélé avoir reçu des menaces de la part de monsieur Dansoko qui tenait à coucher avec elle.
« Il me menaçait en disant que je ne l’appelle pas, je ne l’invite pas. Même pour une seule fois, je n’ai pas accepté de le rencontrer en privé. Je l’ai vu deux fois et c’était en public».
En ce qui concerne sa présence à la banque où elle y était pour un retrait, Hadya prési dira « C’est moi qui l’ai invité à la banque et c’est là que j’ai été arrêtée. Je voulais qu’il me fasse une transaction bancaire», a reconnu la prévenue.
Au moment où nous mettons cet article en ligne, les débats se poursuivent. Et, Hadiatou Bah jure qu’elle ne regrette pas d’avoir refusé les avances de l’opérateur économique, Dansoko.
SG
Laisser un commentaire

Votre adresse email ne sera pas publiée.

Ce site Web utilise des cookies pour améliorer votre expérience. Nous supposerons que cela vous convient, mais vous pouvez vous désinscrire si vous le souhaitez. J'accepte Lire la suite