votre pub ici

Hausse du prix de carburant, Saikou Yaya Barry cogne le pouvoir : « L’argent a été dilapidé pour permettre à Alpha Condé de rester au pouvoir »

0
Après une première tentative vouée à l’échec, le gouvernement guinéen a réussi à augmenter le prix de carburant. Désormais, le litre sera vendu à la pompe à 11 000 francs guinéens au lieu de 9000 GNF.  Cette décision suscite une avalanche de réactions chez les opposants au régime Condé.
L’honorable Saïkou Yaya Barry, secrétaire exécutif de l’Union des Forces Républicaines ( UFR) a tiré au bazooka sur le gouvernement qui, dit-il est en train de faire payer au peuple de Guinée, le prix de la gabegie financière née de la volonté du chef de l’Etat à se maintenir au pouvoir.
Décryptage !
« Nous subissons les conséquences d’une gabegie financière orchestrée pour le maintien d’Alpha Condé au pouvoir. L’endettement du Trésor au près de la Banque centrale a été d’un coût qui s’élève à plus de 4 milles milliards de francs guinéens. Cet argent a été dilapidé pour tout juste permettre à quelqu’un d’être encore une fois à la tête de ce pays. Ils n’ont pas eu pitié des douze millions de Guinéens. L’augmentation du prix de carburant joue sur tous les secteurs de la vie sociale de notre pays ( transport, panier de la ménagère). Vu cette situation de dilapidation des deniers publics pendant l’année 2020, aujourd’hui le gouvernement est prêt pour faire payer par la population ce qu’ils ont dilapidé. C’est le cas des taxes sur la téléphonie, les taxes sur les plaques d’immatriculation. Tout ça pour chercher à rentrer de l’argent parce qu’au niveau international, le pays est totalement décrédibilisé», a asséné le secrétaire exécutif de l’UFR.
Siba Engagé
623 06 56 23
Laisser un commentaire

Votre adresse email ne sera pas publiée.

Ce site Web utilise des cookies pour améliorer votre expérience. Nous supposerons que cela vous convient, mais vous pouvez vous désinscrire si vous le souhaitez. J'accepte Lire la suite