votre pub ici

Justice : Chérif Bah et Cie bénéficient d’une liberté conditionnelle

0
Ce n’était un secret pour personne. Plusieurs détenus à la maison centrale de Coronthie souffrent de maladie et font de façon répétitive des malaises.
Pour leur permettre de souffler un peu et de se soigner, une liberté conditionnelle a été accordée ce vendredi, 16 juillet 2021, aux responsables de l’Union des Forces Démocratiques de Guinée (UFDG) privés de liberté. Il s’agit de Chérif Bah, Ousmane Gaoual Diallo, Abdoulaye Bah et Cellou Baldé.
Laisser un commentaire

Votre adresse email ne sera pas publiée.

Ce site Web utilise des cookies pour améliorer votre expérience. Nous supposerons que cela vous convient, mais vous pouvez vous désinscrire si vous le souhaitez. J'accepte Lire la suite