votre pub ici

Kéamou Bogola Haba : « On faisait des prières pour le départ d’Alpha Condé »

0

Ils étaient détenus à la maison centrale de Coronthie lorsque le président Alpha Condé a été renversé par la junte dirigée par le Colonel Mamady Doumbouya.

Beaucoup de détenus politiques avaient perdu tout espoir de recouvrer la liberté sous le régime Condé.
Le seul moyen qui s’offrait à eux, était de formuler des prières ( chrétiens et musulmans) pour le départ d’Alpha Condé du pouvoir.
C’est du moins la révélation faite ce samedi, 11 septembre 2021 par Kéamou Bogola Haba, responsable de la communication de l’ANAD.
« Nous avons fait un vœu qui était qu’on sorte tous en même temps de prison et que nous ne sortons pas ici avec Alpha Condé à Sékhoutouréya. On faisait des prières pour le départ d’Alpha Condé. Nous avons mis en place un petit bureau de l’ANAD avec l’imam de Wanindara et le pasteur de l’église qui est dirigée par Commandant Cécé Haba qui a fait douze ans de prison. 
On a fait une cellule de prière avec des vœux ; une enveloppe à la mosquée et une autre à l’église. On priait tous les jours. Les deux prières étaient qu’on sorte de prison. Nos avocats nous ont dit qu’ils ne peuvent rien parce que le dossier est politique. Donc on savait que seul le départ de monsieur Alpha Condé qui pouvait nous libérer de la maison centrale. Il n’y avait pas d’autre espoir », a révélé Kéamou Bogola Haba.
Siba Engagé

Laisser un commentaire

Votre adresse email ne sera pas publiée.

Ce site Web utilise des cookies pour améliorer votre expérience. Nous supposerons que cela vous convient, mais vous pouvez vous désinscrire si vous le souhaitez. J'accepte Lire la suite