votre pub ici

Madina : A cause de la pluie, les portefaix gagnent moins d’argent

0
De nos jours, plusieurs jeunes appelés portefaix ou «walikè» en langue Sosso pratiquent le transport des marchandises dans les grands marchés de la capitale Conakry. En cette période de grandes pluies, ceux qui exercent cette activité pour échapper à la galère se plaignent de la baisse de revenus.
Sous une pluie battante ce mercredi, 28 juillet 2021, pendant que le marché grouillait de monde, nous avons rencontré plusieurs portefaix qui se bousculaient à la quête de bagages.
A la recherche de la dépense journalière, Mamadou Kaly Bah affronte la pluie pour transporter les bagages sur la tête. Mais en ce moment dit-il, les recettes ont diminué à cause de la forte pluviométrie.
«C’est par le courage qu’on travaille sous cette forte pluie. Moi personnellement j’ai trois personnes à nourrir à la maison.  Pendant cette saison pluvieuse, nous gagnons moins de recette et il y a de ces jours où pratiquement qu’on ne gagne rien.  Parfois je suis obligé de m’endetter pour avoir le transport retour à la maison. Avec cette grande pluie qui s’abat sur Conakry, les commerçants n’osent pas laisser leurs marchandises se mouiller avec nous», a-t-il expliqué.
Abondant dans le même, Mamadou Yaya Barry un autre portefaix rencontré au marché de Madina est revenu sur les difficultés rencontrées en ce moment.
«En saison pluvieuse, on ne gagne pas beaucoup de colis à transporter. Les magasins sont fermés et parmi nous, il y a des personnes qui tombent malade. En transportant les bagages sur la tête, certains se mouillent avec nous et souvent, des commerçants nous font payer le prix de ces marchandises mouillées. Si c’est la saison sèche, je peux gagner par jour 100.000 francs guinéens et plus mais en ce moment c’est une question de chance. Depuis que la fête de Tabaski est passée, rien ne va ici à cause de la pluie. Or, nous quittons loin pour venir travailler à Madina », a confié ce portefaix.
Mamadou Telly Diallo
A lire aussi   Pont de Kaporo en chantier : Les usagers tirent le diable par la queue 
Abonnez-vous à notre newsletter
Abonnez-vous à notre newsletter
Inscrivez-vous ici pour recevoir les dernières nouvelles, mises à jour et offres spéciales directement dans votre boîte de réception.
Vous pouvez vous désabonner à tout moment
commentaires
Loading...

Ce site Web utilise des cookies pour améliorer votre expérience. Nous supposerons que cela vous convient, mais vous pouvez vous désinscrire si vous le souhaitez. J'accepte Lire la suite