votre pub ici

Manifs de l’UFDG, Aly Kaba s’oppose : « C’est une violation qui va à l’encontre des lois…»

0
L’Union des Forces Démocratiques de Guinée (UFDG) entend investir les rues dès après le déroulement des examens nationaux. Malgré l’état sanitaire et l’interdiction des manifestations par le gouvernement, Cellou Dalein Diallo et ses militants sont décidés à sortir pour réclamer la libération des leaders politiques qui séjournent à la maison centrale. 
Réagissant sur cette actualité, l’honorable Aly Kaba, président de la majorité présidentielle à l’Assemblée nationale, a désapprouvé la démarche de l’UFDG qui selon lui, doit se conformer à la loi. 
«Ça, nous le déconseillons. Parce qu’il y’a des règles de conduite, il y’a des lois qui gouvernent la République et par ricochet on doit pouvoir obéir à ses lois lorsqu’il s’agit d’organiser telle ou telle manifestation. Les manifestations sont régies par des lois, on doit pouvoir faire la demande et s’assurer que la demande a été agréée. Mais il serait très imprudent de vouloir passer au forcept pour dire que vaille que vaille nous allons le faire parce que ça va être l’élément que notre siège soit ouvert, que nous puissions voyager. Je ne pense pas que se soit la bonne stratégie. Quand on est en conflit avec la loi, on essaye de régler cela de façon pacifique mais on ne cherche pas à alourdir ce qu’on a comme problème avec la loi. En décidant de faire cette manifestation c’est une violation qui va à l’encontre des lois de la République. Et les organisateurs prendront les conséquences de ce qui adviendra de ces manifestations, car nous sommes encore dans l’état d’urgence, nous sommes encore dans une situation très fragile. Penser organiser des nouvelles manifestations c’est encore créer des problèmes de nature à continuer perpétuellement à ébranler le tissu social. Vivement cela doit arrêter...», a déclaré l’honorable Aly Kaba.
Laisser un commentaire

Votre adresse email ne sera pas publiée.

Ce site Web utilise des cookies pour améliorer votre expérience. Nous supposerons que cela vous convient, mais vous pouvez vous désinscrire si vous le souhaitez. J'accepte Lire la suite