votre pub ici

Matoto: 25.570 candidats affrontent les sujets du CEE

0
Après le Baccalauréat unique et le Brevet d’Etudes du Premier Cycle (BEPC), les premiers sujets (Dictée et questions et Rédaction) au compte du Certificat d’Etudes Elémentaire (CEE) session 2021 ont été officiellement lancées ce Samedi, 31 juillet 2021 à travers le territoire national. À Conakry, plus précisément dans la commune de Matoto, ils sont plus de 25 milles candidats à affronter les différentes épreuves de cet examen. 
Le Collège Saïfoulaye Diallo de Gbessia centre a servi de cadre pour le lancement de la première épreuve dans la plus grande commune de Conakry.
Mamadouba Toss Camara, maire de la commune de Matoto s’est adressé aux candidats et surveillants en leur prodiguant d’utiles conseils. Il a également parlé de la particularité dans l’organisation de l’examen d’entrée en 7è Année.
«C’est un message d’encouragement pour leur faire comprendre qu’ils ne doivent pas avoir peur. Chacun de nous est passé par là. La particularité de cette année est que la tolérance est zéro comme les autres années. Vous avez compris toutes les mesures prises par le département. Donc je pense que les élèves vont aborder les sujets dans la sérénité et que les surveillants vont éssayer de respecter les consignes données par le département pour ne pas qu’ils soient la cause de mettre l’avenir de nos enfants en péril. Donc c’est un sentiment de fierté pour moi en tant que première autorité de la commune de Matoto que je prenne part au lancement de la première épreuve tout en souhaitant bonne chance aux candidats»,  a-t-il dit dans la salle du lancement de l’épreuve de Dictée et questions.
Parlant des statistiques,  Daouda Doumbouya, directeur communal de l’éducation de Matoto dira «nous avons pour cet examen 25.570 candidats dont 13.153 filles répartis dans 67 centres avec 904 salles de classes».
Laisser un commentaire

Votre adresse email ne sera pas publiée.

Ce site Web utilise des cookies pour améliorer votre expérience. Nous supposerons que cela vous convient, mais vous pouvez vous désinscrire si vous le souhaitez. J'accepte Lire la suite