votre pub ici

Mise en place du CNJ, fonds de la jeunesse: Le PAJELESCG plaide le CNRD

0
Le parlement des jeunes leaders de la société civile guinéenne ( PAJELESCG) a animé ce vendredi, 08 octobre 2021 une conférence de presse à son siège ( Enco 5). L’actualité sociopolitique marquée par la prise du pouvoir par le comité national du rassemblement pour le dévellopement ( CNRD) a été abordée.
A l’entame da communication, Thierno Abdoul Baldé directeur exécutif du parlement des jeunes leaders de la société civile guinéenne s’est réjoui des actes jusque là posés par les nouvelles autorités.
A l’en croire, les attentes qu’ils avaient formulées 2 heures après le coup d’Etat du 05 septembre 2021 ont été satisfaites par le Colonel Mamadi Doumbouya.
« Nous sommes satisfaits par rapport à ce qui se passe. Nous avions signalé qu’il est important d’organiser très rapidement les concertations nationales avec tous les acteurs publics du pays afin de dialoguer….Je pense qu’à ce niveau, ça a été respecté par le pouvoir en place. Deuxième interpellation que nous avions faite, c’était la nécessité d’éloigner le président de la République très loin du pouvoir y compris tout son clan mais tout en assurant aussi sa sécurité pour une question de stabilité…..cela a été aussi entendu par le CNRD», se félicite le directeur exécutif du PAJELESCG.
Après consultation avec d’autres organisations de jeunesse, le parlement des jeunes leaders de la société civile guinéenne demande au CNT de consacrer une disposition constitutionnelle dans laquelle, mention sera faite à la mise en place d’une structure faîtière nationale des jeunes ( Conseil National des Jeunes).
Ensuite, cette organisation de jeunes plaide le CNRD à travers le président Colonel Mamadi Doumbouya pour la mise en place d’un fonds national de jeunesse dont le but est de permettre le  financement des différents projets portés par les jeunes.
En outre, la dernière proposition faite aux nouvelles autorités, c’est la mise en place d’un cadre visuel quinquénal de la jeunesse. Un organe qui aura pour rôle de définir une politique actualisée de la jeunesse.
En ce qui concerne les cinq places accordées aux jeunes dans le CNT, le parlement des jeunes leaders de la société civile guinéenne se frotte les mains et pense que c’est déjà un acquis.
Au cours de cette conférence de presse, le directeur exécutif du parlement des jeunes leaders de la société civile guinéenne a fait le point de sa tournée internationale.
Siba Engagé
Laisser un commentaire

Votre adresse email ne sera pas publiée.

Ce site Web utilise des cookies pour améliorer votre expérience. Nous supposerons que cela vous convient, mais vous pouvez vous désinscrire si vous le souhaitez. J'accepte Lire la suite