votre pub ici

Non respect du délai de la transition : La CEDEAO sanctionne sévèrement le Mali (Décisions)

0
Ce sont de fortes sanctions prises contre le Mali par la conférence des Chefs d’Etats et de gouvernement de la CEDEAO réunie hier dimanche, 09 janvier 2022 à Accra sous la présidence du président ghanéen, son Excelle Nana Akufo Addo.
Ces sanctions supplémentaires comprennent :
a) Le rappel pour consultations par les Etats membres de la CEDEAO de leurs Ambassadeurs accrédités auprès de la République du Mali ; b) La fermeture des frontières terrestres et aériennes entre les pays de la
CEDEAO et le Mali;
c) La suspension de toutes les transactions commerciales et financières entre les pays de la CEDEAO et le Mali, à l’exception des produits alimentaires de grande consommation; des produits pharmaceutiques ; des matériels et équipements médicaux y compris ceux pour la lutte
contre la Covid 19; des produits pétroliers et de l’électricité ; d) Le gel des avoirs de la République du Mali dans les Banques centrales de la CEDEAO;
e) Le gel des avoirs de l’Etat malien et des entreprises publiques et parapubliques dans les banques commerciales des pays de la CEDEAO;
f) La suspension de toute assistance et transaction financières en faveur du Mali par les Institutions de financement de la CEDEAO, particulièrement la BIDC et la BOAD.
Laisser un commentaire

Votre adresse email ne sera pas publiée.

Ce site Web utilise des cookies pour améliorer votre expérience. Nous supposerons que cela vous convient, mais vous pouvez vous désinscrire si vous le souhaitez. J'accepte Lire la suite