votre pub ici

Pont de Kaporo en chantier : Les usagers tirent le diable par la queue 

0
Les usages du tronçon Lambadji-Kipé via Nongo sont éprouvés depuis plusieurs jours suite aux travaux entrepris sur le pont de Kaporo par le Ministère des travaux publics. 
La circulation a pris un sérieux coup avec pour conséquences la rareté des moyens de déplacement et les embouteillages qui se forment sur les voies secondaires.
Pour toucher du doigts les difficultés rencontrées par les usagers de ce tronçon, un de nos reporters y a fait un tour dans la journée d’hier mardi, 06 juillet 2021. 
Il n’est pas du tout facile de circuler en ce moment sur le tronçon Lambadji-Kipé en passant par Nongo et Kaporo. Pour des raisons de rénovation du pont de Kaporo, le trafic routier a considérablement baissé. Une situation qui n’est pas sans conséquences sur les usagers qui peinent à trouver un moyen de déplacement.
Après avoir passé plusieurs minutes à la recherche d’un engin, Mamadou kaba Diallo ne manque pas de mots pour expliquer ses difficultés.
«Aujourd’hui c’est un calvaire que nous subissons sur cette route. Depuis le démarrage des travaux ici,  nous sommes victimes des embouteillages qui nous fatiguent matin et soir. Au moins, le Ministère des travaux publics devrait prévoir des déviations pour faciliter le trafic mais ce n’est pas fait», s’est plaint cet usager qui arpente régulièrement ce tronçon.
Abondant dans le même sens, Fatoumata Nènè Camara se dit peinée par le coût élevé des frais de transport. Selon elle, le prix par tronçon a doublé à cause de l’arrêt du trafic routier sur le pont de Kaporo.
 «Franchement, nous sommes dans une situation très pitoyable. De Lambanyi jusqu’à Madina, nous payons le double du prix par tronçon. Actuellement, au lieu de 1500 francs guinéens, nous sommes obligés de débourser 2500 francs guinéens. Pour le bien des usagers, je demande aux autorités concernées d’accélérer les travaux sur ce pont», a-t-elle lancé.
Il faut préciser que la date du 15 juillet 2021 a été fixée par le département de tutelle pour l’ouverture du pont à la circulation des véhicules et des engins légers. Et à partir du 1er août 2021, la circulation sera rétablie pour tout engin y compris les gros porteurs.
Mamadou Telly DIALLO
A lire aussi   Madina : A cause de la pluie, les portefaix gagnent moins d'argent
Abonnez-vous à notre newsletter
Abonnez-vous à notre newsletter
Inscrivez-vous ici pour recevoir les dernières nouvelles, mises à jour et offres spéciales directement dans votre boîte de réception.
Vous pouvez vous désabonner à tout moment
commentaires
Loading...

Ce site Web utilise des cookies pour améliorer votre expérience. Nous supposerons que cela vous convient, mais vous pouvez vous désinscrire si vous le souhaitez. J'accepte Lire la suite