votre pub ici

Possible hausse du prix du carburant ? « On est obligé de payer 2700 GNF sur chaque litre »

0
Ces derniers jours, les rumeurs n’ont cessé de circuler  sur une possible augmentation du prix des produits pétroliers en Guinée. Dans son passage à la télévision nationale ce samedi, 12 mars 2022, le Premier ministre guinéen soutient que les effets de la Covid-19 et la crise ukrainienne ont entraîné la hausse du prix du baril.
Selon Mohamed Béavogui, le Gouvernement dont il dirige, s’est sacrifié à payer 2700 francs guinéens sur chaque litre vendu en Guinée. Ce, pour permettre aux Guinéens de souffler un tout petit peu.

« Le prix du baril est passé pratiquement à 140 dollars. Vous comprenez bien que c’est difficile. Alors que nous par exemple en Guinée, le calcul que nous avons fait, pour un équilibre, il est à 125 dollars. Pour être honnête avec les Guinéens, sur chaque litre que vous dépensez, le Gouvernement est obligé de payer 2700 francs guinéens. C’est aussi ça la réalité. Donc, nous travaillons pour faire en sorte que les populations aient des denrées au marché bien que l’Etat sert la ceinture au maximum, se prive des revenus qu’il pourrait avoir», a-t-il dit.
Actupremiere.com
Laisser un commentaire

Votre adresse email ne sera pas publiée.

Ce site Web utilise des cookies pour améliorer votre expérience. Nous supposerons que cela vous convient, mais vous pouvez vous désinscrire si vous le souhaitez. J'accepte Lire la suite