votre pub ici

Rencontre PM-leaders politiques : Dr Bernard Goumou conscient du poids du quatuor dans le dialogue politique

0

Dr Bernard Goumou a rencontré et échangé avec les principaux responsables des grandes coalitions politiques notamment l’ANAD, le RPG AEC et alliés, la CORED et le FNDC politique dans le cadre du dialogue politique. La rencontre qui s’est déroulée sur une durée maximale  d’une heure ce jeudi 10 Novembre 2022 au siège de la CORED, a été l’occasion pour le quatuor de remettre au Premier-Ministre Dr Bernard Goumou, ses exigences avant toute relance du dialogue politique.

Le PM en substance a laissé entendre ce qui suit :《je vous exhorte les uns et les autres à avoir la Guinée en face, à être prédisposé au dialogue. Nous sommes une famille, nous sommes un village. Nous réitérons une fois encore que le CNRD, le CNT et tous les membres du gouvernement ne sont pas des candidats. Le processus électoral n’intéresse que vous les acteurs politiques. Je réaffirme l’importance du quatuor dans ce processus et tous les membres des partis qui composent le quatuor, toutes nos satisfactions d’avoir été enfin reçu par vous parce que nous estimons que sans vous, le dialogue fécond qui est recherché ne peut pas prospérer dans notre pays …».

Au cours de la rencontre, Honorable Cellou Baldé, le responsable des fédérations de l’UFDG de l’intérieur et membre du quatuor, a réitéré au Premier-Ministre ses conditions pour sa participation. Il s’agit entre autres : la mise en place d’un cadre de dialogue crédible qui mettra en face d’un côté le CNRD et le gouvernement et de l’autre les acteurs politiques et sociaux qui ont des revendications sur la conduite de la Transition, en présence du G5 et sous la supervision du médiateur de la CEDEAO; la libération des prisonniers politiques et de la société civile, ainsi que tous ceux qui ont été arrêtés lors des manifestations du FNDC à Conakry et à l’intérieur du pays; l’arrêt des harcèlements et des poursuites judiciaires contre les leaders politiques et les acteurs de la société civile; la restitution des maisons des citoyens confisqués par la force et en dehors des procédures judiciaires; l’annulation de la décision portant suspension, jusqu’aux élections, des manifestations pacifiques dans les rues et sur les places publiques; la restructuration du CNT pour faire plus de place aux partis politiques et la désignation d’un Président moins clivant et plus consensuel et l’annulation de l’arrêté portant dissolution du FNDC ».

Mamadi 3 Konaté

Laisser un commentaire

Votre adresse email ne sera pas publiée.

Ce site Web utilise des cookies pour améliorer votre expérience. Nous supposerons que cela vous convient, mais vous pouvez vous désinscrire si vous le souhaitez. J'accepte Lire la suite