votre pub ici

Restructuration des instances du CPUG, mémo pour le CNRD:  Alhassane Touré fait le point

0
La Guinée s’achemine inéluctablement vers une transition qui sera dirigée par le président du CNRD, Colonel Mamadi Doumbouya, tombeur du président déchu, Alpha Condé ( victime d’un coup d’Etat le dimanche, 05 septembre 2021).
Face donc à cette situation d’exception, pas de temps à perdre pour les partis politiques qui veulent apporter leur grain de sel dans l’édification d’une nouvelle Guinée, débarrassée de toute pratique rétrograde.
Ayant pris part aux concertations tenues récemment au palais du peuple entre le CNRD et les acteurs politiques guinéens, le parti Changement, Progrès, Unité pour la Guinée ( CPUG) dirigé par Dr Ibrahima Sakho; a procédé hier mercredi, 22 septembre 2021 à la restructuration de ses instances.
Alhassane Touré, secrétaire chargé des investissements et du développement au sein du parti CPUG a donné les raisons de cette restructuration.
Membre du bureau exécutif du CPUG
« Vous savez nous entamons une nouvelle ère celle qui est de la transition et nous tirons l’expérience de l’échec des anciens partis qui n’ont certainement pas pris en compte certaines réalités et préoccupations du peuple. C’est ce qui nous amène à restructurer le parti pour que les structures soient en adéquation non seulement avec l’aspiration du peuple mais aussi avec les grandes orientations du parti afin nous puissions mieux préparer cette transition et qu’à l’avenir, le parti puisse sortir gagnant », espère Alhassane Touré.
Pour ne pas rester en marge de ce qui sera décidé pour le peuple de Guinée, le parti CPUG a déjà entamé la rédaction de son mémorandum qu’il compte déposer dans un bref délai au Comité National du Rassemblement pour le Développement ( CNRD).
Sur ce point précis, Alhassane Touré rassure que rien n’a été occulté car dit-il, tous les sujets liés à la vie de la nation s’y trouvent.
« C’est un mémo qui va être tiré de notre projet de société puisque comme vous le savez, pratiquement avec le régime sortant, tous les fondements de l’Etat ont été décrédibilisés ou carrément détruits. Donc il est question de faire un mémo dans lequel nous allons proposer un régime politique que nous aspirons, la forme, la nature et de proposer la politique interne et externe qui tient compte des préoccupations à l’interne mais aussi des textes internationaux», a-t-il dit.
Et de poursuivre, « sur le plan économique, il est question de mettre en exergue les potentialités que la Guinée a, réformer notre politique minière et énergétique. Également, les politiques seront axées sur l’éducation, sur la monnaie. Disons, tout ce qui concerne la vie de la nation et du peuple pour que nous sortions la Guinée de cette misère », a fait savoir le secrétaire chargé des investissements et du développement au sein du parti CPUG.
Le parti Changement, Progrès, Unité pour la Guinée ( CUPG) à sa tête Dr Ibrahima Sakho entend miser sur ses cadres pour se tailler une place au soleil dans le microcosme politique guinéen.
Siba Engagé

 

 

 

Laisser un commentaire

Votre adresse email ne sera pas publiée.

Ce site Web utilise des cookies pour améliorer votre expérience. Nous supposerons que cela vous convient, mais vous pouvez vous désinscrire si vous le souhaitez. J'accepte Lire la suite