votre pub ici

Sanctions contre la Guinée : Où était la CEDEAO ? ( Dr Ibrahima Sakho)

0
Où était la CEDEAO et ses sanctions pour le moins fantaisistes et partisanes durant plus de dix années de souffrance vécue par le peuple de Guinée qui était sous le joug de la mauvaise gouvernance à travers les gabegies financières, les détournements des deniers publics, la corruption politico-adminstrative endémique, la fuite des capitaux et les évasions fiscales des entreprises minières accompagnés de misère sociale insupportable, de l’insécurité galopante, du chômage massif de notre jeunesse, des manques de structures éducatives et sanitaires etc.?
Où était la CEDEAO et ses déclarations tapageuses et sans intérêt pour nos populations lorsqu’il leur a été imposé un 3ème mandat anticonstittutionnel, illégal et illégitime aboutissant aux destructions des biens publics et privés, aux privations des libertés individuelles, aux violences physiques et aux affrontements meurtriers ?
L’indifférence et le mutisme dont cette organisation africaine a fait montre lorsque le peuple de Guinée était dans le gouffre de la  déliquescence totale de son État nous impose de nous organiser pour combattre aux côtés du Président de la Transition, le Colonel Mamady Doumbouya, les membres du CNRD, du CNT, du Gouvernement toute forme d’asservissement d’où qu’elle vienne et qui nous empêcherait de mettre en place au profit de notre peuple bien aimé les bonnes gouvernances politique, administrative, institutionnelle, judiciaire, sécuritaire, économique, sociale et culturelle.
Vive la paix
Vive l’unité nationale
Vive la Guinée
Ibrahima SAKHO 
Président CoSaG (Coalition Sauvons la Guinée)
Président du parti CPUG (Changement Progrès Unité pour la Guinée) 
Laisser un commentaire

Votre adresse email ne sera pas publiée.

Ce site Web utilise des cookies pour améliorer votre expérience. Nous supposerons que cela vous convient, mais vous pouvez vous désinscrire si vous le souhaitez. J'accepte Lire la suite