votre pub ici

Sanctions contre le Mali : Le CNRD se désolarise de la CEDEAO et maintient ses frontières ouvertes

0
La conférence des chefs d’Etat de la CEDEAO a pris de lourdes sanctions contre le Mali. Parmi les mesures, figure la fermeture des frontières terrestes, aériennes et maritimes.
Dans un communiqué publié dans la soirée du lundi, 10 janvier 2022, les autorités de la transition guinéenne ont refusé de suivre la démarche entreprise par la CEDEAO.
Le Comité National du Rassemblement pour le Développement (CNRD), rappelle que le communiqué de la conférence de la CEDEAO, en date du 08 septembre 2021 a consacré la suspension de la République de Guinée de toutes les instances de l’institution sous régionale.
Le CNRD tient à informer l’opinion nationale et internationale que la République de Guinée n’a cependant, en aucune façon, été associée à la décision du quatrième sommet extraordinaire des Chefs d’État de la CEDEAO, en date du 09 janvier 2022, relative aux sanctions prises contre la République sœur du Mali.
En conséquence, le CNRD réaffirme que les frontières aériennes, terrestres et maritimes de la République de Guinée restent toujours ouvertes à tous les pays frères, conformément à sa vision panafricaniste.
La République de Guinée réitère sa volonté de respecter et d’appliquer les conventions, accords et traités bi et multilatéraux auxquels elle est partie.
Conakry, le 10 janvier 2022
Pour le Comité National du Rassemblement pour le Développement(CNRD)
Colonel Sadiba KOULIBALY
Laisser un commentaire

Votre adresse email ne sera pas publiée.

Ce site Web utilise des cookies pour améliorer votre expérience. Nous supposerons que cela vous convient, mais vous pouvez vous désinscrire si vous le souhaitez. J'accepte Lire la suite