votre pub ici

Santé : Le gouvernement va en guerre contre les cliniques clandestines

0
Ce n’est un secret pour personne. Les cliniques clandestines pullulent en Guinée comme des champignons. Pour assainir le domaine et préserver la santé des citoyens, le gouvernement a enclenché une vaste opération de fermeture des cliniques non agréés ou du moins qui ne respectent pas les commodités en la matière. 
Interrogé ce lundi, 30 août 2021 par nos confrères de la radio FIM FM dans l’émission Mirador, Dr Damani Keita, inspecteur général de la santé est revenu sur le bien-fondé de cette décision.
« Il est question de mettre l’ordre, faire un assainissement dans le secteur de la santé et cela suppose deux éléments. Premièrement c’est le secteur médical c’est-à-dire la médecine et deuxièmement c’est le secteur pharmaceutique. Aujourd’hui en Guinée, les gens ont tendance à tout confondre, c’est-à-dire tout est basé sur le plan pécuniaire, chercher à se faire de l’argent et oublier la probité morale, oublier qu’on doit faire face à la personne humaine. La médecine est très différente de tous les autres secteurs socio-professionnels», a-t-il dit.
Aux dires de Dr Damani Keita, cette opération de fermeture des cliniques clandestines sera pérennisée grâce à la mise en place des points focaux. A cela s’ajoute l’intervention des forces de sécurité qui serviront de relai pour assurer la continuité de cette lutte enclenchée.
SG
Laisser un commentaire

Votre adresse email ne sera pas publiée.

Ce site Web utilise des cookies pour améliorer votre expérience. Nous supposerons que cela vous convient, mais vous pouvez vous désinscrire si vous le souhaitez. J'accepte Lire la suite